Tel

06.30.72.14.83

E-mail

contact@equibalance.fr

Qu’est-ce que le bodywork?

Le bodywork vient de l’anglais et veut dire littéralement « travail corporel ». 

Il n’existe pas pas un seul type de bodywork, chacun rassemble sous ce terme les techniques de travail corporel qu’il utilise.

Les techniques que j’utilise sont majoritairement issues de l’approche Equinology® développée par Debranne Pattillo. Elle a rassemblée différentes techniques de travail corporel, dont notamment les techniques de massage sportif, ainsi qu’un travail sur les « trigger points » et « stress points ».

J’y ajoute également un travail sur les points d’acupression  que j’ai appris lors de ma 1ere formation auprès de Susan Tenney.

Séance de bodywork, à quelle fréquence?

Les séances de bodywork font partie d’un programme « être en forme » pour votre cheval. Des séances régulières permettent de découvrir des petites tensions avant qu’elles ne deviennent un problème pour le cheval. 

La fréquence pour un cheval de loisirs et de compétition est de 1 séance tous les 3 mois.

Pour un cheval qui fait de la compétition à haut niveau la fréquence est de 1 séance/mois à 1 séance tous les 2 mois.

Pour un cheval en convalescence, le protocole sera à déterminer avec le vétérinaire.

séance de bodywork travail sur jambe

Avant ou après une séance ostéo?

Le bodywork  permet une évaluation globale du fonctionnement du cheval. Des zones de tension peuvent être découvertes, de même que des problèmes d’alignement. En massant le cheval entier, les muscles, les os et les articulations sont évalués. 

En cas de problème d’alignement, le bodyworker peut recommander une visite de l’ostéopathe.

La séance de bodywork avant une visite ostéo permet, non seulement d’évaluer le cheval, mais de diminuer les tensions musculaires. Des muscles tendus ne se deplaçent pas facilement lors de manipulation. En les détendant au préalable, les ajustements ostéopathiques seront ensuite plus efficaces et plus durables dans le temps.

séance de bodywork travail sur encolure

Une séance de bodywork, est-ce possible pendant la gestation?

La réponse à cette question est tout dépend.

Durant les 6 premières semaines de gestation, la jument sera laissée tranquille. 

Ensuite elle peut bénéficier de séances, certaines zones sensibles seront simplement évitées.

1-2 semaine avant la date prevue du poulinage, la jument sera à nouveau laissée tranquille.

A quelle distance d’une compétition?

S’il s’agit de la 1ere séance , il est conseillé de laisser une semaine entre la séance et la compétition. Lorsque les tensions sont relâchées, le cheval peut avoir besoin de temps pour se rééquilibrer et s’habituer à leur nouvelle manière de bouger.

Si le cheval est déjà habitué au bodywork, une séance entre 1 et 3 jours avant la compétition est un bon délai.

A quel âge un cheval peut-il recevoir sa 1ère séance?

Le plus tôt est le mieux! Dès que le cheval commence ses premiers apprentissages du type suivre en longe ou être longé, il bénéficie des bienfaits d’une séance.

La séance permet d’établir une ligne de base pour ce cheval, de l’habituer jeune à être massé et de l’aider à bien grandir.